Pixies + We Are Scientists

“Here comes your man”, Manchester 2004.

19 Juillet 2006, Six Fours Les Plages.

Le rendez-vous annuel des Voix du Gaou ratisse large et propose depuis quelques saisons de belles affiches rock, c’est la première fois que je m’y rend mais probablement pas la dernière, le cadre est superbe et l’ambiance très agréable.
C’est la djette Missill qui se charge d’accueillir les festivaliers avec un mix très breakbeats années 90 mais aussi quelques friandises récentes de Diplo ou Lily Allen.

We Are Scientists ouvrent la soirée et il faut bien l’avouer c’était totalement anecdotique.
Ce jeune trio New Yorkais donne dans le rock FM bruyant avec une emphase à la The Killers et un chanteur aux intonations de Green Day, ça plait à certains mais les morceaux se ressemblent beaucoup trop pour en retenir quelque chose, dommage d’autant qu’à la base c’était les autrement plus intéressants Futureheads qui étaient prévus.

On patiente (et chantonne) sur le son d’un vieux The Verve puis c’est une ovation pour les Pixies qui étaient très attendus, si je ne m’abuse c’est leur première date dans le Sud Est, en tout cas la seule depuis leur reformation en 2004 qui avait donné l’occasion de découvrir pour la première fois en live leur répertoire, notamment lors de mémorables Eurockéennes.
Si la chaleureuse Kim Deal a minci, raccourci ses cheveux et David Lovering s’est fait pousser la barbichette, Black Francis et Joey Santiago eux n’ont pas changé depuis la dernière fois
Plus à l’aise car plus rodés, toujours très ‘carré’, ils nous ont une nouvelle fois régalé avec un tour d’horizons de leur courte mais ô combien essentielle discographie, avec quand même toujours ce bémol de laisser de coté les chansons de « Bossanova », à l’exception de « Is she weird ».
Une setlist menée tambours battant où chacun trouvera ses préférences, le plus jeunes plébiscitent « Where is my mind », les poppeux « Here comes your man », tous pogotent sur « Debaser » ou « Tame » jusqu’à l’orgasmique « Vamos » final.
Une révision de classiques, et uniquement de classiques, le bon Frank Black ayant murmuré en conférence de presse que de nouveaux morceaux allaient être enregistrés mais on n’en aura pas la primeur ce soir, qu’importe le show de ce soir était une nouvelle fois à la hauteur de la légende et a ravi un large public conquis d’avance, qui aura trouvé le temps forcément trop court.

Publicités

2 réflexions sur “Pixies + We Are Scientists

  1. Je confirme les propos de Monsieur le chef du blog, qui m’a gentiment prêté son pass VIP pour assister à l’interview de sieur Black avant le concert: il a réussi à motiver Kim à aller en studio. Il a écrit des morceaux, ils vont tenter de les jouer: si cela leur convient, ils les enregistreront, sinon il laisseront tomber ce projet. Bonne nouvelle en tout cas, en exclusivité pour les sudistes! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s