The Veils

Café Julien, 25 Octobre 2006

Ceux qui se plaignent d’avoir subi la foule du week end à la Fiesta auraient bien été inspiré d’aller voir The Veils ce mercredi au Café Julien, l’air y était plus respirable et le concert, bien que concis, de qualité.
Dommage tout de même qu’il n’y ait pas eu plus de curieux ce soir-là pour découvrir un groupe élégant, emmené par un ténébreux Finn Andrews aussi classe que peu bavard avec l’assistance mais interprétant ses morceaux avec force émotion, ne démentant pas les comparaisons avec Morissey et Jeff Buckley lues ici et là.
Il est accompagné d’une bassiste au charme vénéneux, d’un batteur, d’un guitariste et d’un claviériste discrets mais efficaces.
La voix du leader est le grand atout du groupe, qui s’avère sur certains titres un guitariste incandescent, passionné par son instrument.
Quelques morceaux semblent familiers (deux albums à leur actif) mais pour la plupart c’est une découverte et que l’on aies des préférences pour la pop enjouée, les ballades folk introspectives ou le rock le plus emphatique, c’était du tout bon.

Setlist : Nux Vomica, A birthday present, Calliope, Jesus for the jugular, The tide, State trooper, Pan, Lavinia, Under the folding branches, Advice for young mothers to be, The wild son.

Publicités

2 réflexions sur “The Veils

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s