Emission du 21 Octobre 2009

VAMPIRE WEEKEND « Horcha »
BAD LIEUTENANT « Poisonous Intent »
BENJAMIN BIOLAY « Brandt Raphsodie » (avec Jeanne Cherhal)
CHARLOTTE GAINSBOURG « IRM »
JESSICA 6 « Fun girl »
ANNIE « Don’t stop »
J*DAVEY « End of Your World (Mama’s Back) »
N.E.R.D « Soldier » (Ft. Santigold)
SUB FOCUS « Could This Be Real »
CHROMEO « Night By Night » (Skream Remix)
PAROV STELAR « Fleur De Lille »

Télécharger l’émission

Publicités

7 réflexions sur “Emission du 21 Octobre 2009

  1. ahhh enfin ! Tu as fait ton baptême du feu! de la "chanson française"!!!! tu vois, finalement, "ce n'est pas sale" mdr! bon le titre de Biolay est sublime forcément (moi aussi tourne en boucle: tu te serais pas fait larguer toi???) ;-)Pour Miss Gainsbourg, même avis que toi : voix méconnaissable, mais très excitant morceau (va écouter les reprises de Beck sur son site officiel, de L. Cohen et du Velvet, c'est tout aussi destructuré: merci Sonic Youth!). Pour le reste , ta playlist est tjrs aussi nickel: tu fais un excellent concurrent aux podcasts des inrocks (parfois crispants) et de Lenoir d'Inter.

    J'aime

  2. Détrompe-toi c'est pas la première fois que je passe de la chanson dans l'émission mais ça s'est raréfié avec les années (les derniers vrais coups de cœur étaient plutôt des chanteuses comme Camille ou Pauline Croze).Mais impossible de faire l'impasse sur ce titre de BB que j'écoute en boucle depuis quelques semaines, même si je me suis pas fait larguer…récemment.Beck je n'ai pas encore essayé son covers club, j'aime tellement les originaux que j'ai sans cesse repoussé l'écoute.Merci pour le compliment, j'ai longtemps écouté Lenoir avant de commencer la radio (même si mon modèle est Lionel Richebourg qui faisait les nocturnes de RTL, un grand monsieur).Par contre les podcasts de JD the DJ je suis nettement moins fan, t'as on ne peut mieux résumé avec le mot crispant ses interventions.

    J'aime

  3. Tu écoutais Richbourg aussi? décidément! on doit être de la même génération alors… c'est vrai qu'entre lui et Lenoir j'ai fait mon "apprentissage" de musique "pas comme les autres, de tout mais pas n'importe quoi" ;-)Malgré les piètres qualités de JD ze DJ,reconnaissons-lui le petit talent de choper à chaque fois une ou deux pièces rares : le dernier podcast contenait une reprise de Pixies de toute beauté, façon pop orchestrale, un p'tit bonheur!Mais des mecs comme Beauvallet tendent à être dépassés : grâce à internet, on peut de plus en plus faire sa flanerie musicale solo : reste seulement à s'y retrouver dans ce bordel anarchique (donc merci à de gens comme toi!). il est loin le temps où l'on devait guetter avec avidité la sortie de tel ou tel album avec le morceau en exclu chez Lenoir, ou fantasmer en lisant des chroniques de disques introuvables…

    J'aime

  4. Ahhh c'est bien que ça te parle, tout le monde cite Lenoir comme la référence des émissions "indé" en France mais celles de Richebourg étaient bien meilleures à mon goût, plus éclectiques, plus agréables à écouter.J'ai eu la chance d'avoir des encouragements de sa part un peu avant qu'il se fasse virer, et pas par mail hein, par lettre manuscrite, un chic type.Sinon je trouve pas que Beauvallet soit si dépassé que ça, son podcast c'est un peu la version 2.0 de ses fameuses pages "court toujours", que je suivais évidement.Mais ce ton de faux djeunz là, ça sonne vraiment bidon.Enfin c'est vrai que c'est beaucoup plus facile de trouver de la musique qu'avant mais pour ce qui est de la qualité, le tri sélectif est plus que jamais de mise.

    J'aime

  5. Beh voilà tu l'as dit: tri sélectif! C'est le problème majeur du net: tout le monde s'extasie sur le fait que, grâce à Myspace par exemple, un millier de groupes puisse sortir un single et le fasse écouter au plus grand nombre, et donc se fasse rapidement connaître; seul Hic: était-ce bien nécessaire? souvent (la plupart du temps?) il aurait mieux valu que ces groupes ne puissent jamais se faire connaître lol Sous prétexte de ne laisser passer "un trésor caché", on monte en épingle tout et n'importe quoi, entre pseudo Hype et vrais escrocs (je dois vraiment citer des noms?;-). Si le net a bien une limite, ce serait celle-là: un trop plein qui nous ferait presque (!) regretter des temps plus sobres!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s