Plastiscines + Dissonant Nation

Poste à Galène, 4 Fevrier 2010.

Soirée teenage rue Ferrari avec de jeunes et moins jeunes attendant avec une impatience non feinte les groupes au son du premier album furibard des Horrors.

Les Dissonant Nation ouvrent le bal avec un son pétaradant et un show qui semble déjà huilé malgré leur très jeune age.

Assez marrant de découvrir pour ma part des Aubagnais singer non sans talent et un certain culot des groupes du style Hives ou Subways, ils jouent très fort et leur chanteur semble assez fort en gueule.

Qu’importe si sa voix en agace plus d’un, il y croit et met l’ambiance en demandant avec insistance si on avait envie de libérer notre énergie sexuelle.

Si la prestation m’a assez enthousiasmé dans l’ensemble je n’ai par contre pas grand souvenir par contre de leur compositions, les morceaux en français en deça de ceux en anglais, et une reprise dispensable du « D.A.N.C.E. » de Justice.

Arrivent un peu plus tard les Plastiscines dont j’aime bien les deux albums, je m’en etais un peu voulu d’avoir raté leur premier passage ici même en 2007, chose réparée ce soir.

Leur succès relatif aux USA me personnellement fait plaisir, en grand amateur des trop méconnues Calamités et d’à peu près tout girl band, des plus obcurs aux plus mainstream.

Le mainstream elles n’y sont pas encore mais gageons qu’à l’instar de la reconnaissance tardive de Phoenix, elles décrocheront aussi la timbale ici, en tout cas bonne nouvelle le PAG affiche presque complet ce soir.

Elles commencent en fanfare avec un titre du premier LP, « Shake (twist around the Fire) » mais ce seront surtout le second qui seront joués.

Très élégantes mais si elles donnent l’impression de bien s’amuser avant tout, elles sont également très concentrées, elles enchainent les petites bombinettes sans temps mort en s’adressant assez régulièrement à leurs fans.

La chanteuse déplore une ambiance un peu timide (on ne peut qu’acquiescer en constatant une nouvelle fois que certaines ne semblent s’être déplacées que pour prendre des photos pour leur skyblog) mais a du en voir d’autres, ne se laissant pas déstabiliser lorsque qu’un bas du front monté sur scène la fit tomber.

Très pro la Kathy et celà se confirme sur scène, une certaine assurance dans la voix, tandis que ses copines se débrouillent plutôt très bien pour faire monter la sauce.

Bonne surprise d’entendre le très drôle « (Zazie Fait De La) Bicyclette », dans une version plus électrique et le girly « Loser » très apprécié des plus jeunes au premier rang.

Dommage par contre d’avoir fait l’impasse sur la belle ballade acoustique « Coney Island » au détriment de « I am down tonight » un peu plan plan à mon goût.

Rien à redire sur les tubes les plus évidents, débarrassé de la production un rien surchargée du dernier disque, les « Camera », « Pas avec toi », « Barcelona » et « Bitch » (jouée également au rappel en version frenchie) font gentiment dodeliner et n’ont pas grand chose à envier aux groupes qui les ont inspiré.

Concert à l’image de l’impression donné par ces demoiselles depuis le départ, sans grande surprise mais tout à fait plaisant.

(photo Pirlouiiit)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s