Gizelle Smith and the Mighty Mocambos

Cabaret Aleatoire, 10 Juin 2010.

Beau concert proposé par l’équipe du Moulin mais date un peu risquée pour remplir le Cabaret Aléatoire un jour de semaine : avec seulement un album distribué il y a peu en France, Gizelle Smith ne s’est pas encore fait un nom auprès des amateurs pourtant nombreux de funk à Marseille .

Le manque d’aficionados sera bien le seul gros bémol de cette prestation plaisante, qui aurait mérité une ambiance à la hauteur du show proposé par l’Anglaise, accompagnée comme sur son premier disque des Allemands de The Mighty Mocambos.

Connaissant assez peu le dit LP je serais bien incapable de me remémorer l’ordre des morceaux, dont l’enlevé single « Working woman » donne bien le ton d’entrée.
Un son vintage mais loin d’être poussiéreux, aux cuivres aussi chaleureux que la voix parfaite de la miss.

Et pour ne rien gâcher, Giselle Bünchen n’est plus la seule à rendre ce prénom sexy, sa ligne vertigineuse ayant autant ému les mâles que rendu jalouses certaines.

Peu de chansons lentes, le rythme soutenu dès le départ ne souffre d’aucun temps mort et ne laisse pas d’autre choix que de remuer du popotin.

Si son répertoire est ultra référencé 70’s, on n’y entend à priori pas de reprises (ou alors de très obscures) si ce n’est pendant l’interlude instrumental classieux de son groupe.
C’est à ce moment là que l’on sait ce que fait sur scène cet énorme steel drum : pour une relecture irrésistible du vieux « PIMP » du Bacao Rhythm & Steel Band samplé par 50 Cent avec le succès que l’on sait.

Un très bon moment où l’efficacité de la section rythmique n’en est que plus flagrante, ces musiciens ont une classe doublé d’un sens du groove qui sont pour beaucoup dans la réussite de ce concert.

Lorsque l’Anglaise revient moulée dans une tenue Paul’s Boutique on est quand même contents de la retrouver cela dit, et très disposés à la revoir aussi bien accompagnée à l’avenir.

Des photos et vidéos du concert ICI

Publicités

Une réflexion sur “Gizelle Smith and the Mighty Mocambos

  1. 1) ses musiciens ont trouvé le moyen d'être funky-groovy et allemands à la fois: respect ;)2) malgré le public restreint, je me dois de préciser que l'ambiance était là, le bruit côté public aussi, et donc l'enthousiasme général. 3) C'est une bombe intergalactique (et j'ai pu noter qu'elle avait l'air de le savoir et d'en jouer)perso elle ne m'a pas rendu jalouse, elle m'a seulement fait douter de mon orientation sexuelle ;)4) musicalement très sympa, mais j'aurais probablement plus kiffé si je n'avais pas été aussi fatiguée. (je ne pense pas qu'on puisse s'endormir debout à un concert de Gizelle de manière générale) (j'espère)5) j'balance, y'avait une viiiilaine faute sur les affiches à l'intérieur :p (Gisel)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s