Me’Shell Ndegéocello

Cabaret Aléatoire, 27 Janvier 2011.

Malgré plusieurs passages dans le sud c’est semble t’il la toute première date Marseillaise de Me’Shell Ndegéocello, mieux vaut tard que jamais !
Salle pleine et moyenne d’age forcément un peu élevée, la carrière atypique de cette chanteuse et musicienne approchant mine de rien les 20 ans.
Pour ma part je suis loin de connaître sa discographie prolifique mais je garde un très bon souvenir de ses disques « Peace Beyond Passion » (1996) et « Bitter » (1999) qui faisaient un peu figure d’ovni dans la scène nu soul à laquelle elle a longtemps été affiliée.
Ses disques suivants lorgnent plus du coté du jazz et en concert cela démarre très rock avec un titre  Hendrixien suivi d’une reprise épatante du « Tomorrow Never Knows » des Beatles.
Le son des guitares et de la batterie sont massifs, hélas au détriment la voix de l’Américaine qu’on peine à entendre sur les premiers morceaux.
Une séquence plus accoustique rassure pour le reste du live, les très beaux « Grace » et « Wasted time » écoutés religieusement par une salle conquise d’avance.
Et ça aurait été dommage de ne pas se délecter de cette voix tantôt caressante tantôt inquiètante qui joue si bien dans les contrastes.
Le trio de musiciens qui l’accompagne (elle même jouant de la basse) est bon mais un poil trop démonstratif par moments, notament sur ces interludes instrumentales qui ne semblaient jamais s’arrêter.
Autre regret, qu’avec une plume aussi complexe et ambitieuse que la sienne Me’Shell ne fasse plus que ça la part belle à ses compositions.
Un peu frustrant de se retrouver avec des cover de Prince (« Little Red Corvette ») ou Bob Marley (« Pimpers Paradise ») et de faire autant l’impasse sur nombre de classiques à elle.
Bémol qui n’aurait pas lieu d’être si le concert avait duré plus longtemps : un peu plus d’une heure, avec un second rappel vraiment pour faire plaisir alors que les lumières s’étaient rallumées.
Au final quand même pas mal de bonnes choses à retenir mais il a manqué ce petit plus qui différencie les bons concerts des très bons concerts.

2 réflexions sur “Me’Shell Ndegéocello

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s