Johnny Foreigner + Roger Roger + Words Failed to Talk

foreigner Photos du concert ICI.

Molotov, 20 Avril 2014.

Petite veille de jour férié sous le signe de l’éclectisme au Molotov avec trois groupes de divers horizons.

Il n’y a pas encore foule pour écouter les locaux Words Failed To Talk, trio dont les influences me parlaient davantage que les suivants.

Sur certains titres, les plus calmes, on est surpris de la parenté vocale avec Stuart Murdoch, sur d’autres on pense à Mark Kozelek.

Autant dire que cette ouverture mélancolique pour ne pas dire dépressive ne déclenchera pas un enthousiasme démesuré mais on appréciera ici et là de belles intentions mélodiques.

Les Lyonnais Roger Roger suivent et si c’est leur premier concert à Marseille (« un soir de match, trop d’la balle » s’amuse le chanteur) ils semblent avoir de nombreux aficionados.

Le genre de groupe un peu fou dont la musique est bien difficile à décrire après coup, un peu à l’image de ces formations ovni que sont Marvin et Cheveu.

Des morceaux aux constructions bien alambiquées, avec des changements de rythme incessants mais après un temps d’adaptation le tout s’avère étonnamment digeste.

Si les guitares et la basse ont la part belle dans ce mix détonnant, j’ai pour ma part beaucoup apprécié les parties de clavier, inventives et au groove redoutable.

La bonne surprise de la soirée.

Johnny Foreigner, la tête d’affiche venue de Birmingham, s’est fait très longuement attendre avec des balances interminables, où en guise de test micro la chanteuse entonne le générique de « Inspecteur Gadget ».

Des trois groupes, c’est celui qui joue le plus vite et le plus fort, un délice pour les amateurs éclairés de leur pop punk, un supplice pour les oreilles plus sensibles.

S’ils n’avaient pas commencé à une heure dangereusement proche du dernier métro j’aurais pu vous raconter plus en détails cette déflagration juvénile dont les premiers brûlots m’ont rappelé Ash à leurs débuts.

Hurlements mixtes, riffs déchiquetés et batterie pétaradante au programme, avec de rares accalmies et saillies excédant rarement les 2 minutes douche comprise.

Un peu trop répétitif pour le non initié que j’étais mais dans le genre j’ai trouvé leur première moitié de set plutôt efficace.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s