Slimkid3 & Dj Nu-Mark, FiKus

numark Photos du concert ICI

Nomad Café, 24 Janvier 2015.

Marseille ville hip hop, c’est un cliché qui m’a toujours fait tiquer tant les bons concerts du genre sont somme toute assez rares dans le coin.
2015 commence néanmoins sur les chapeaux de roue avec un joli plateau proposé par l’équipe de Funk Is Not Dead qui nous gratifie en outre d’un joli badge à l’entrée.

C’est Fikus, producteur prometteur qui se charge d’accueillir les premiers spectateurs à avoir bravé le combo froid glacial / rues encombrées par la grève des éboueurs.
Il présente son premier album « Homegrown » fraîchement paru, mixé avec des morceaux rap, electro, soul plus ou moins obscurs du style MF Doom.
Écouté un peu distraitement entre deux discussions mais bien apprécié les ambiances distillées.

La suite sera un peu plus rentre dedans avec Dj Cee Brown qui harangue le public clairsemé à se rapprocher de la scène avant l’arrivée des têtes d’affiche.
Une sélection résolument West Coast (avec les toujours massifs NWA ou Soul Of Mischief) balançant pas mal de classiques des 90’s.

Arrive ensuite DJ Nu-Mark que je vois pour la première fois ce soir, inconsolable d’avoir raté l’unique passage de Jurassic 5 dans le sud (Pantiero 2005) peu avant leur séparation.
Leur récente reformation et le single sorti donnait un peu d’espoir mais pour l’instant c’est avec un rappeur d’un autre groupe culte qu’il sillonne l’Europe, Slimkid3 ex-Pharcyde.

Avant le live de ce dernier, c’est une leçon de turntablism assez jouissive qui est proposé par le scratcheur Californien.
On avait déjà apprécié le set de son comparse Cut Chemist il y a quelques années, on redécouvre ici les joies du mix à l’ancienne où les tubes soul, funk, et même rock (les Zombies et Violent Femmes sont de la party) sont enchaînés à folle allure et sans temps mort (malgré quelques fâcheux plantages vite oubliés).
Si bien qu’il sera impossible de se souvenir de tous les morceaux sur lesquels on aura dansé et gueulé les refrains dans une ambiance bon enfant.
Deux passages se détachent du lot avec un hommage discret mais réussi, à partir du « Full clip » de Gangstarr qui commençait par le fameux « Big L rest in peace », le gimmick ici est décliné plusieurs fois pour saluer la mémoire de Guru et MCA entre autres.
On aura eu aussi un surprenant enchaînement de morceaux francophones avec des reprises de Nancy Sinatra et Dusty Springfield par Eileen et Nicoletta (!), « La Fièvre » de NTM et même l’inattendue « Samouraï » de Shurik’n.
Même en connaissant la plupart des ingrédients, le savoir faire et l’humour du platiniste (ce lapin energizer sur la table) ont mis tout le monde d’accord, la sauce a vraiment pris.

Le concert qui suit sera tout aussi bon quoiqu’un peu court, comme souvent.
Bon là Slimkid3 a une excuse, son album sorti l’an dernier avec Nu-Mark n’excède pas la demi heure, on est somme toute assez serein pour pécho le dernier métro.
Il commence avec le fameux « Runnin » des Pharcyde avec le clip de l’époque projeté en fond, s’il a évidement pris de la bouteille avec les années, le plaisir à jouer semble intact.
Il est accompagné sur scène du plus jeune mais pas moins doué K-Natural pour toute une série de morceaux dansants et percutants, aux influences reggae (« bom bom fiya ») ou bossa (« let me in ») quand il ne samplent pas l’irrésistible « California soul » de Marlena Shaw.
Les tubes en puissance « King » et « I Know, Didn’t I » sont également au programme, tout comme le bon vieux « Passin me by » avec lequel les mc’s clôturent la soirée avant de se montrer très disponibles pour selfies et accolades de rigueur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s